Domaine de Bilé - Famille Della Vedove

32 320 Bassoues d'Armagnac

Tél. bureau : 05 62 70 93 59

Tél. chai : 06 12 86 01 97

E-Mail:

contact@domaine-de-bile.com

Votre panier est vide
Visiter notre boutique

Les vignes du Domaine de BiléA propos de nos Armagnacs

Situé dans le sud-ouest de la France, au coeur de la Gascogne, ce vignoble de coteaux à pentes douces et bien exposées, couvre aujourd’hui 830 hectares.

Il englobe une grande partie du département du Gers, ainsi que des cantons du Lot-et-Garonne et des Landes.

On distingue trois régions de production déterminées par leur terroir. A l’ouest, le Bas-Armagnac, constitué de terres acides à dominantes sableuses.  A l’est, le Haut-Armagnac, dont Auch est la capitale, est argilo-limoneux. Au centre de ces deux régions, la Ténarèze, autour du Condom, aux sols argilo-calcaires mêlés de sable.

 

Armagnac -  distillationLe Haut-Armagnac ne représente que cinq à six % de la production.

Un vrai trésor qui aurait pu disparaître si certains agriculteurs ne l’avaient pas réimplanté dans les années 60. Le Haut-Armagnac reste quasiment confidentiel par sa petite production malgré son grand territoire.

Jadis, la commune de Bassoues possédait environ 300 hectares de vigne. Aujourd’hui, le Domaine de Bilé est le seul vignoble produisant de l’Armagnac sur Bassoues.

Le cépage utilisé sur le Domaine pour la distillation est l’Ugni Blanc. Les vendanges sont réalisées à la machine, les grappes sont pressées et le moût est mis en fermentation. Une fois celle-ci terminée, les vins blancs -après avoir été analysés afin de s’assurer qu’ils sont aptes à la distillation- sont distillés dans un alambic de type Armagnacais dit à simple chauffe.

De cet instant magique de la distillation, naîtra une superbe eau de vie qui titre entre 60 et 63 degrés au Domaine de Bilé. Elle sera ensuite mise en fûts de chêne pour une durée minimum de 6 à 7 ans avant sa commercialisation.

nos armagnacs millesimes

nos armagnacs millesimes

 

Nos Armagnacs,

sont utilisés

exclusivement en

millésimes.

Ils ne sont jamais

assemblés.

Ainsi chaque année garde sa spécificité : le choix va porter sur le nombre d’années passées en fûts, 7 ans, 10 ans, 15 ans, une durée bien évidemment mentionnée sur la bouteille.

Chaque millésime reste 21 ans maximum en fûts de chêne et est ensuite stocké au Paradis dans des bonbonnes en verre. Ainsi, « la part des anges » qui représente 2 % en moyenne par année, n’existera plus dès que les Armagnacs seront sous verre. La Qualité et la Traçabilité sont les objectifs premiers de la Famille Della Vedove. Chaque propriétaire récoltant a sa manière de travailler ; c’est ainsi que naît la panoplie des différents arômes que nous pouvons retrouver dans un Armagnac.